le VEPS III est un Emetteur d’Ondes Vives, complexes fréquentiels sonores, développé selon le Procédé Stévanovitch

La Notion de Chi et d’Ondes Vives

Selon les critères de la médecine traditionnelle chinoise, le VEPS III favorise la circulation de l’énergie vitale (=Chi en chinois, prononcer «tchi »).

Le Chi est un terme chinois dont la signification est proche des expressions : « énergie vitale », « pensée créatrice », « volonté » et même « inspiration », sans équivalent dans les langues du monde occidental. Dans la conception chinoise, une défaillance de la santé est toujours une perturbation du système énergétique, une perturbation du Chi. C’est donc en intervenant sur le Chi qu’on favorise le bien-être.

La perception de la circulation de l’énergie vitale (= le Chi) dans le corps se manifeste par des sensations spécifiques à chaque utilisateur. Ces sensations spécifiques qui peuvent apparaître à des endroits différents du corps au cours de la séance, expliquent le qualificatif « d’Ondes Vives » donné aux complexes fréquentiels émis.

Les Ondes Vives sont issues des recherches de Vlady Stévanovitch sur les propriétés des ondes sonores de très faible intensité, potentialisées et diffusées directement dans le corps sans passer par le système auditif.

Le VEPS III est un Émetteur de Bien-Être qui diffuse des complexes fréquentiels sonores. Il procure une détente profonde. Grâce à l’état de relaxation qui suit généralement une séance, le VEPS III :

• atténue les effets du stress,
• favorise le lâcher des tensions (contractions, crampes, tremblements, chocs émotifs, etc.),
• aide à l’endormissement,
• favorise la récupération après l’effort,
• dynamise l’eau. Il s’utilise à la maison ou en cabinet thérapeutique (séances de 23 minutes).

La zone active du VEPS III est spiralée. C’est cette zone qu’il convient de positionner sur le corps, en général au niveau de la charnière sacro-lombaire.
Le boîtier VEPS III est équipé d’un transducteur piézoélectrique qui émet les Ondes Vives modulées dans le spectre sonore audible, à très faible intensité (non perceptible par l’audition humaine).
La durée d’une séance est de 23 minutes.

Application santé du VEPS :

  • Le stress
  • Le sport
  • La convalescence
  • Les muscles
  • La qualité de vie
  • La douleur
  • La fibromyalgie
  • Les animaux

VEPS pour répondre au Stress

Comment le Veps vous aide-t-il ?

Après avoir subi une tension sous l’effet d’un stress, la réponse adéquate est la relaxation. Il s’agit de la détente complète de l’organisme, en profondeur, à la fois sur le plan physique et sur le plan psychologique. Le sommeil ne suffit souvent pas. Chacun a déjà fait l’expérience de s’endormir avec des tensions et de se réveiller avec les mêmes tensions, parfois plus importantes encore.

Le sommeil n’est pas la détente, et il convient d’entrer dans le sommeil en étant détendu au préalable, si on veut avoir un sommeil vraiment réparateur.

Le stress est un ensemble de tensions qui n’arrivent pas à lâcher. Le premier des effets des Ondes Vives est justement la détente des tensions qu’elles soient physiques ou psychologiques. Le VEPS nous ouvre la porte du chemin qui nous mène à l’état de relaxation.

Jean-Paul Duchêne

VEPS pour retrouver le sommeil

Comment le Veps vous aide-t-il ?

Les personnes atteintes de fibromyalgie ont souvent un sommeil très perturbé occasionnant une fatigue chronique et des « coups de pompe » dans la journée. Les douleurs musculaires alliées au manque de sommeil entraînent le moral dans une spirale descendante.

Il est fréquent que le VEPS III (avec une séance par jour) fasse redormir les fibromyalgiques en 8 jours. Le sommeil réparateur retrouvé, c’est la spirale du moral qui s’inverse et qui commence à remonter.

En ce qui concerne les douleurs, c’est plus long et cela dépend du mode de vie de chacun.

Jean-Paul Duchêne

VEPS pour les sportifs

Comment le Veps vous aide-t-il dans votre préparation sportive ?

Le protocole habituel pour les sportifs consiste à utiliser une fois/jour après l’entraînement le Veps III pendant une période d’au-moins un mois avant une épreuve ou une compétition.
La récupération constatée permet au sportif de s’entraîner davantage ; grâce aux Ondes Vives, les séances d’entraînement peuvent se rapprocher sans fatigue et sans douleur.
3 ou 4 jours avant la compétition, on conseille au sportif d’arrêter tout entraînement mais de continuer les Ondes Vives quotidiennement.
Le jour de la compétition, il arrive donc entraîné au maximum de ses capacités et reposé, ce qui lui permet de se donner à fond.
Après la compétition, il continue les Ondes Vives et, dès le lendemain, peut reprendre un entraînement normal sans avoir le passage à vide post compétition.

Jean-Paul Duchêne

VEPS pour la convalescence

Comment le Veps vous aide-t-il à récupérer ?

Quand le corps a besoin de « se réparer », lors d’une maladie, un accident, une opération, il a besoin de beaucoup plus d’énergie qu’en temps ordinaire.
L’apport énergétique délivré par les Ondes Vives permet une récupération bien plus rapide.
Le Veps III amène une revitalisation qui favorise un retour accéléré à la normale.

Jean-Paul Duchêne

VEPS pour vos muscles

Comment le Veps vous aide-t-il à détendre vos muscles ?

Le double objectif dans l’élaboration des Ondes Vives était la détente de toutes les tensions (musculaires, nerveuses, psychologiques, etc..) ainsi qu’ un apport énergétique. Toute tension est un barrage qui empêche l’énergie de circuler harmonieusement.
10 ans de recherche sur 400 patients volontaires ont été nécessaires à Vlady Stévanovitch, aidé par une équipe de médecins, pour aboutir à ce résultat.

Jean-Paul Duchêne

VEPS pour la qualité de Vie

Comment le Veps libére-t-il vos tensions ?

La qualité de vie englobe tous les aspects de la vie. Il existe des spécialistes dans toutes sortes de domaines : les coachs, les thérapeutes divers, les techniciens de la qualité de l’air, de l’eau, etc.. Ceux-ci permettent d’améliorer des points particuliers du domaine de la vie quotidienne. Mais au-delà de tous ces points, certes très importants, il y a une attitude intérieure qui détermine notre capacité à être heureux. Le sentiment de bonheur est directement lié à la détente, à la paix intérieure, au lâcher prise, ce qui, finalement, peut se résumer en la confiance dans la Vie. Comment est-il possible d’être heureux lorsqu’on est en proie à des tensions qui ne lâchent pas ? Certaines se sont installées il y a fort longtemps et elles ne disparaîtront pas en un clin d’œil. Pour autant qu’on le veuille, les Ondes Vives peuvent nous aider à nous libérer de nos tensions, à nous accompagner au quotidien sur le chemin du lâcher prise. C’est alors que l’on peut goûter à une vraie QUALITE DE VIE.

Jean-Paul Duchêne

VEPS et la douleur

Comment le Veps vous apaise-t-il ?

Le VEPS n’est pas un appareil antidouleur à proprement parler. Il s’adresse à un être dans sa globalité. Or une douleur est très souvent associée à une tension, une crispation et un blocage énergétique. En faisant lâcher les tensions, en faisant circuler l’énergie, les Ondes Vives ont pour effet naturel l’abaissement voire dans certains cas, la disparition des douleurs. L’état de Bien Etre dépend directement de la capacité à pouvoir relâcher nos tensions, et le VEPS nous y aide, pour peu qu’on le veuille.

Jean-Paul Duchêne

Témoignage video interessant sur Polyarthrite rhumatoïde et le VEPS :

http://www.veps.fr/les-applications-du-veps/la-douleur.html

« Les premiers résultats à l’utilisation de l’ Emetteur d’Ondes Vives ont pour ce qui est de mes observations, un effet très net sur les troubles inflammatoires et circulatoires. Outre l’effet relaxant constaté chez les patients qui ont testé l’appareil (6 personnes) certains ont décrit des effets calmants sur des zones arthrosiques d’ autres une amélioration de leurs douleurs dans les jambes. Moi qui ai les deux phénomènes ayant aussi naturellement testé l’appareil, je peux témoigner que l’effet est indiscutable. J’ai l’an dernier eu pendant de longs mois des crises d’arthrose dans les mains (surtout d’un côté) et des jambes douloureuses dues à la pratique de mon métier (toujours debout)… »

Patrice Blanc Kinésithérapeute en région parisienne 18/09/2005