GHK Copper Peptides: for Skin and Hair Beauty

Loren Pickart PhD

http://yoga-bayonne.fr/wp-content/uploads/2019/09/GHK-Copper-Peptides-for-Skin-and-Hair-Beauty-LPickart.jpg

Amazon : GHK Copper Peptides: for Skin and Hair Beauty

Présentation de l’éditeur

Découvrez comment rajeunir votre peau et vos cheveux en utilisant la technologie révolutionnaire du 21e siècle des peptides de cuivre (GHK-Cu). Contrairement aux autres ingrédients, qui agissent uniquement à la surface de la peau, les peptides de cuivre rétablissent les gènes de votre peau pour la jeunesse et la santé. Ce livre est un guide complet sur les peptides de cuivre, écrit par un biochimiste de renom, le Dr Pickart, qui a découvert le peptide de cuivre original GHK-Cu.

Il s’agit d’un travail détaillé, facile à lire et approfondi sur l’utilisation des peptides de cuivre. Le livre fournit une mine d’informations scientifiques ainsi que des références scientifiques pour vous fournir tous les outils et connaissances dont vous aurez besoin pour commencer à utiliser les peptides de cuivre. Il comprend des informations sur tout, de l’anatomie de la peau aux instructions pas à pas. Avec des instructions faciles à suivre, vous serez en mesure de répondre aux besoins de la peau vieillissante, des peaux grasses à tendance acnéique, des peaux sèches et sensibles et bien plus encore! Vous y trouverez des informations scientifiques fiables sur les cicatrices et les vergetures, les ongles cassants, les cheveux fins, les soins solaires et la nutrition par la beauté. Considérant la popularité croissante des produits à base de peptide de cuivre, son livre est un incontournable pour ceux qui se soucient de la santé et de la beauté de leur peau. «Tous les peptides de cuivre ne sont pas égaux. Certains d’entre eux peuvent endommager votre peau », prévient le Dr Pickart.

Choisir les bons produits peptidiques de cuivre, combiner les peptides de cuivre avec d’autres remèdes de la peau scientifiquement prouvés, voir au travers de la publicité mensongère, prévenir les dommages cutanés et le vieillissement accéléré, tout en aidant la peau à se reconstruire et à se rajeunir – ce ne sont que quelques sujets abordés dans le livre . Le nouveau livre inclut également les actions surprenantes et inattendues de protection de la santé de GHK (anti-cancer, anti-anxiété, anti-douleur, anti-MPOC pour la maladie pulmonaire obstructive chronique, anti-inflammatoire, activation des cellules souches, etc.) rapportées par de nombreuses universités du monde entier. Une fois ce livre terminé, vous ne pourrez pas le ranger. Vous l’utiliserez encore et encore comme une excellente référence dans vos projets de beauté. Dr. Pickart étudie les peptides de cuivre depuis plus de 40 ans. Il est vraiment passionné par le partage de la solide approche scientifique du rajeunissement de la peau et par la mise à la disposition de tous, de ces précieux enseignements. « Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour lutter contre le vieillissement et rester jeune », déclare le Dr Pickart. « Les molécules de cuivre-peptide ont non seulement le pouvoir de faire passer la biologie de votre peau du vieillissement au rajeunissement, elles le font de manière douce et sûre. Avec les peptides de cuivre, nous pouvons ajuster l’ADN de la peau, comme en jouant du piano. C’est une technologie rajeunissante du futur.

De plus, c’est une approche très abordable et sûre. Cela devrait être accessible à tout le monde. Le GHK a été découvert dans de nombreux articles publiés et contrôlés par des pairs:

Resserrer la peau lâche et épaissir la peau plus âgée

Réparer les protéines protectrices de la barrière de la peau

Améliorer la fermeté de la peau, élasticité et clarté

Réduisent les ridules, la profondeur des rides et l’apparence générale

Réduisent les dommages photographiques, l’hyper-pigmentation marbrée, les taches cutanées et les lésions

Améliore l’apparence générale

Protégez les cellules de la peau des rayons UV

Augmenter la croissance et l’épaisseur des cheveux, élargir la taille du follicule pileux.

Actions anti-cancereuses

GHK, à 1 nanomolaire, réinitialise le système de mort cellulaire programmée dans les cellules cancéreuses humaines (neuroblastome humain, leucémie et cancer du sein).

La GHK inhibe NFKB p65, qui favoriserait la croissance du cancer.

(NF-κB pour nuclear factor-kappa B est une protéine de la super-famille des facteurs de transcription impliquée dans la réponse immunitaire et la réponse au stress cellulaire. Cette dernière est associée aux facteurs anti-apoptotiques. En effet son activation par la libération de sa protéine inhibitrice (IKB) déclenche la transcription de gènes anti-apoptotiques dans le noyau. Elle effectue donc un rétrocontrôle négatif de l’apoptose. C’est un sujet de recherche actuellement très étudié dans la mesure où plusieurs centaines de modulateurs de NF-κB sont connus et plus d’un millier de gènes cibles de ce facteur de transcription ont été identifiés.)

Réparation de l’ADN endommagé au niveau cellulaire à 1 nanomolaire (47 gènes UP, 5 gènes down).

Le GHK-cuivre induit la différenciation cellulaire.

Réinitialise 84 gènes liés à l’inhibition de la croissance du cancer ou à son apparition.